Espace pro

Mon crapaud s’appelle Tino

Spectacle tout public / durée 1h15

Mon crapaud s’appelle Tino est un projet tourné vers les pratiques amateurs.
L’envie de La Guinguette à PépéE étant de travailler en collaboration avec des musiciens passionnés et curieux d’une nouvelle aventure musicale et humaine, désireux d’intégrer un spectacle vivant de qualité.

La fanfare des belous, fanfare éphémère créée en 2016 au festival Kind of Belous, vole maintenant de ses propres ailes sous l’impulsion d’un travail mené avec La Guinguette à PépéE. Les prémices de Mon crapaud s’appelle Tino

Les membres de cette fanfare sont tout feu tout flamme pour rejoindre Mon crapaud s’appelle Tino aux 4 coins de France et de Navarre, pour venir grossir les rangs de leurs compères fanfarons.

           . Si la fanfare existe déjà :

L’organisateur fait appel à une fanfare locale déjà constituée, partante pour un nouveau spectacle.
Catherine Delaunay se met en relation avec le chef d’orchestre de cette fanfare, et lui envoie le matériel musical. Les partitions sont adaptées suivant l’instrumentarium de la fanfare.  Ça se déroule en deux temps.

Côté pratique  1:
Catherine Delaunay se déplace une fois en amont de la représentation (environ 3 mois) pour travailler en collaboration avec le chef d’orchestre et la fanfare. 

Les besoins techniques 1 :
1 salle de répétition

Coût  1 :
1 cachet (facturation Cie Les neuf filles de Zeus 300€ TTC) + 1 aller-retour en train / 1 nuitée d’hôtel / 1 repas

Côté pratique 2 :
Le trio La Guinguette à PépéE arrive sur place la veille de la représentation. L’organisateur prévoit une répétition Générale la veille au soir de la représentation + 1 répétition le matin le jour de la représentation + 1 raccord l’après-midi avant la représentation.

Les besoins techniques  2 :
1 salle de répétition pour la Générale et la répétition du matin.
Installation dans la salle de concert pour le raccord, la balance et la représentation.
Technicien lumière fourni par l’organisateur.
Technicien son fourni par l’organisateur suivant la jauge de la salle. Pour une petite jauge (200 personnes environ) La Guinguette à PépéE est entièrement autonome. Besoin technique : 1 prise de courant.

Coût 2 :
3 cachets de répétitions + contrat de cession pour la représentation (facturation Cie Les neuf filles de Zeus 2000€ TTC) 1 aller-retour en auto pour le trio / 2 chambres d’hôtels (1 double / 1 single) pour deux nuits / 3 repas chauds le jour de la générale / 6 repas chauds le jour de la représentation (midi et soir).

Repas du soir pour la fanfare avant le concert.

 

Coût total (fanfare existante) :
Contrat de cession 2300€ + transport + nuits d’hôtels + repas

           . Création d’une fanfare éphémère pour l’occasion :

Il est également possible de créer une fanfare éphémère et de travailler pour 1 spectacle unique,  en collaboration avec l’organisateur.

L’organisateur a la charge de trouver des musiciens (15 au minimum) suivant l’instrumentarium indispensable, à savoir, soufflants et percussions (clarinettes, flûtes, saxophones, trompettes, trombones, tubas et des percussions, auxquels peuvent s’ajouter, 1 banjo et / ou 1 accordéon). A voir avec Catherine Delaunay.

L’organisateur aura la charge de mettre en place les répétitions, de fournir la salle de répétition, de contacter les instrumentistes pour les différentes questions d’organisation. Il donnera les coordonnées mail des protagonistes à Catherine Delaunay, afin qu’elle puisse transmettre les partitions.

L’organisation pratique d’une fanfare éphémère est un peu différente et se déroule en 3 temps. Suivant le niveau des instrumentistes, il est possible de supprimer le 2° temps.

Côté pratique 1 :
– 1° intervention : Catherine Delaunay se déplace pour un week-end complet (environ 2 ou 3 mois en amont). Arrivée le vendredi en fin d’après-midi pour répétitions le vendredi soir / samedi après-midi (voire le matin si possible) / dimanche toute la journée. Retour le dimanche soir.

Les besoins techniques 1 :
1 salle de répétition

Coût 1 :
2 cachets (facturation Cie Les neuf filles de Zeus 600€) + 1 aller-retour en train / 2 nuitées d’hôtel / 4 repas

Côté pratique 2 :
– 2°intervention : (dépendant du niveau de la fanfare) Catherine Delaunay se déplace pour un week-end complet (environ 1 ou 2 mois en amont). Arrivée le vendredi en fin d’après-midi pour répétitions le vendredi soir / samedi après-midi (voire le matin si possible) / dimanche toute la journée. Retour le dimanche soir.

Les besoins techniques 2 :
1 salle de répétition

Coût 2 :
2 cachets (facturation Cie Les neuf filles de Zeus 600€) + 1 aller-retour en train / 2 nuitées d’hôtel / 4 repas

Côté pratique 3 :
Le trio La Guinguette à PépéE arrive sur place la veille de la représentation. L’organisateur prévoit une répétition générale la veille au soir de la représentation + 1 répétition le matin le jour de la représentation + 1 raccord l’après-midi avant la représentation.

Les besoins techniques 3 :
1 salle de répétition pour la Générale et la répétition du matin.
Installation dans la salle de concert pour le raccord, la balance et représentation.
Technicien lumière fourni par l’organisateur.
Technicien son fourni par l’organisateur suivant la jauge de la salle. Pour une petite jauge (200 personnes environ) La Guinguette à PépéE est entièrement autonome. Besoin technique : 1 prise de courant.

Coût 3 :
3 cachets
de répétitions + contrat de cession pour la représentation (facturation Cie Les neuf filles de Zeus 2000€ TTC) 1 aller-retour en auto pour le trio / 2 chambres d’hôtels (1 double / 1 single) pour deux nuits / 3 repas chauds le jour de la Générale / 6 repas chauds le jour de la représentation (midi & soir).

Repas du soir pour la fanfare avant le concert.

 

Coût total (fanfare éphémère) :

– contrat de cession 3200€ (2 interventions en amont) + transport + nuits d’hôtel + repas

– contrat de cession 2600€ (1 intervention en amont) + transport + nuits d’hôtel + repas